Michel Moulimois

Artiste peintre – Painter


 

Michel Moulimoisdigigraphie

De Paris à Nouméa

Né le 5 mai 1950 à Neuilly-Plaisance (93), Michel MOULIMOIS fait l’école d’Arts Plastiques de Grenelle à Paris (15éme). C’est en 1973 que Michel arrive pour la première fois en paquebot en Nouvelle Calédonie où il participe dès 1976 à ses premières expositions. En 1979 il s’installe définitivement en Nouvelle Calédonie avec son épouse. La même année, il expose à la galerie Morin sur les quais de Nouméa.

Des peintures qui s’exposent…

Depuis Michel MOULIMOIS a participé à de nombreuses expositions collectives (ville de Nouméa en 1994, Sydney en 1997 à l’Alliance Française, au Musée Gauguin de Tahiti en 2000, au Centre culturel Jean- Marie Tjibaou lors de la biennale en 2002, …) ainsi que dans différents salons : Indépendants en 1990, 1991, Automne en 1992 à Paris ainsi qu’au salon de l’île de France à Bourg La Reine (92340) en 1992 et 1993.

Nous retrouvons  Michel MOULIMOIS lors d’expositions personnelles en France et à l’étranger : Tokyo en 1992 (galerie Yoshi, sis printemps Ginza), Paris en 1994 (galerie Pons Deborde), 2007 (galerie Etienne de Causan), Washington D.C en 2006 (Alex Galleries) et régulièrement à Nouméa (2009, 2011,… Galerie Arte Bello).

Au cours de sa carrière il a reçu de nombreux prix et récompenses (sociétaire du Salon d’Automne en 1992, Médaille d’argent du Conseil Général des Hauts de Seine lors du salon de l’Ile de France en 1993, primé par la ville de Nouméa en 1994…). Ses œuvres se retrouvent dans de nombreuses collections publiques (Ville de Nouméa, conseil Général des Hauts de Seine, centre culturel Jean Marie Tjibaou à Nouméa…)

Une palette expressive…

Le style de Michel MOULIMOIS a évolué au fil du temps…

A ses débuts sa peinture traitait surtout de paysages et de portraits liés aux ambiances originales de la Nouvelle Calédonie dans un style réaliste et ludique.

Plus tard sa facture deviendra plus onirique,…

Aujourd’hui la démarche picturale de Michel aborde un univers se voulant poétique. Son projet actuel décrit la charge émotive liée au Pacifique(*).

 

anglais