Sandrina Fouache

Artiste peintre – Painter


 

 

Sandrina Fouache

Des Racines polynésiennes et une enfance en Nouvelle-Calédonie

Sandrina Fouache est Née à Tahiti, son père parisien était un collectionneur d’objets d’art et un artiste peintre, travaillant dans le commerce en Indonésie. Sa mère est née aux Iles Marquises de parents hawaïens et péruviens. Sa famille s’est installée en Nouvelle Calédonie quand elle avait 3 ans.

20 ans de commerce et de voyages entre l’Asie et Tahiti

À 19 ans, après le bac et l’école normale d’institutrice, elle rejoint son père en Indonésie. Pendant 20 ans elle travaille entre Tahiti, Bali et Nouméa, profitant des nombreux déplacements pour rencontrer des artistes et collectionner des œuvres et objets d’art.

Devenir artiste peintre

Après toutes ces années en mouvement, le décès soudain de son père déclenche en elle le besoin d’une remise en question. L’envie de lui rendre un hommage de reconnaissance et de fierté devait passer par la continuité de son œuvre. La peinture prend ainsi une importance prépondérante dans sa vie. Créer des tableaux lui permet de suivre ses traces et de laisser elle-même une empreinte, tout en donnant une nouvelle direction à sa vie.

Une licence d’études en Arts Plastiques à la Sorbonne et des cours suivis à l’école des Beaux Arts de Caen lui ont permis d’explorer et d’acquérir des techniques diverses et de trouver son propre style, ce qui l’a motivé à vouloir aller plus loin.

Première exposition en 2008

sa première exposition a eu lieu en juin 2008, parallèlement à une courte excursion dans le monde de l’enseignement. Les nombreux encouragements et l’accueil très positif de sa première collection lui ont donné envie de se lancer comme artiste peintre à plein temps. Depuis, elle expose tous les ans à la galerie Arte Bello et de façon permanente dans sa propre galerie « Le Bougainville » au centre ville de Nouméa.

Sa peinture

Techniques : acrylique, fonds grattés, aplats de couleurs, travail au couteau et doigts, reliefs.

Formats : de 73 x 60cm à 120 x 120cm.

Influences et significations

Procurer un plaisir esthétique immédiat, créer des univers poétiques et des paradis reliant l’homme et le divin. Chaque toile est un fragment d’un monde idéal qui apaise et rassure comme un authentique porte-bonheur.

Chaque tableau représente une invitation au voyage, vers la joie de vivre, la bringue, la nonchalance et le plaisir de savourer l’instant présent. Ils partagent la promesse d’un plaisir songeur et d’une introspective vers ses racines.

Même si les influences sont résolument polynésiennes, Sandrina Fouache ne peint pas Tahiti ou les Iles Marquises, elle peint l’esprit de la Polynésie.

Les compositions de poissons, spirales, formes arrondies et dorures sont peintes uniquement de couleurs brutes pour accentuer son message.

Ses tableaux ont rencontré les faveurs d’acquéreurs venus de pays aussi différents que la France métropolitaine, Tahiti, le Vanuatu, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, ou encore Dubaï.

Cette citation de Paul Eluard , lui donne chaque jour la volonté et la force d’aller toujours plus loin dans ses recherches et la création :

« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous…. »

Between Polynesia and New Caledonia

Born in Tahiti, she spends her early childhood in New Caledonia. Her father, an art collector and a painter, also does his business in Indonesia. Her mother was born in the Marquesas Islands from Hawaiian and Peruvian parents.

The family settles in New Caledonia when Sandrine is 3 years old and, for 20 years, trades with Asia and Tahiti. At the age of 19 and after getting her HSC and training as a teacher, she goes to Indonesia to join her father. For 20 years she works in Tahiti, Bali, Noumea and takes advantage of her travels to meet artists and acquire works of art of all kinds.

Becoming an artist

The many years of constant motion come to an end at her father’s death which provoked a moment of self-questioning. Longing for a way to pay tribute to her father, with a pervading sense of gratitude and pride, she takes more and more to painting which gradually becomes a priority. Painting allows her to keep her own tracks, to leave her imprint and re-orient her own life. She graduates in the Sorbonne, then takes art classes at the School of Fine Arts in Caen, thus acquiring various techniques as well as finding her own style and going ahead in her art path.

First exhibition in 2008

After a short period as a teacher, she exhibits her work for the first time. A warm welcome and strong encouragement paved the way towards her becoming a fulltime artist. Since then her works have been on permanent display in her personal gallery, in “Le Bougainville” in Noumea as well as in the Arte Bello gallery.

Her paintings

She uses various techniques: acrylics, scrubbed textures, layers of colours, knife and fingers, reliefs.

Her preferred formats: 73 x60 and 120 x 120.

Influences and meaning

She aims at immediate aesthetical pleasure, creating worlds full of poetry and paradise where man and the divine bound together. Each painting is but a spark of an ideal world meant to soothe and comfort, like a charm. Each of them invites to a voyage to joie de vivre, painting the town red, nonchalance and pleasure of living in the moment. They are both a vision of pleasure to come, of a dream and an introspective going back to her roots.

Even if Polynesian influences are obvious, Sandrina Fouache does not represent Tahiti of the Marquesas Islands but rather tries and captures the spirit of Polynesia.

Compositions of fish, coils, round shapes and gilded ones are only painted with raw colours to make her point more obvious.